Chroniques

Roi de pique de Kat Spears

Titre: Roi de pique  Auteur: Kat Spears  Edition: Nathan  Date de sortie: 10/09/2015 

Prix: 16,90€  Nb de pages: 327.

ob_afccf3_img-4338

Résumé:

Jesse, 17 ans, est le roi du lycée. Besoin d’alcool pour une soirée.? De faire virer un élève.? D’éloigner un beau-père trop collant.? Jesse peut tout arranger. Sas combines sont habiles et il a la manipulation facile. Avec lui, pas de morale, et surtout jamais de sentiments. Mais lorsque Ken, footballeur populaire et notoirement crétin, lui demande de lui arranger un rendez-vous avec une certaine Bridget, une faille apparaît dans son système: Jesse tombe amoureux. Fou amoureux…

« -…j’aimerai bien pouvoir lire dans les pensées des gens, savoir ce qu’ils pensent vraiment. C’est souvent différent de ce qu’ils disent.
– La plupart du temps, ce que pensent les gens n’est pas plus intéressant que ce qu’ils disent. En fait, ce serait un super-pouvoir totalement soporifique. De toute façon, le plus souvent, je sais ce que les gens pensent. »

Hey les Addicts.!!!!

Je pense pouvoir dire que « Roi de pique » fait parti de ces livres dont la couverture ne fait pas très envie, la tête du mec dessus donne plus envie de claquer le livre que de l’acheter, mais dont le synopsis paraît intéressant. Il n’est donc pas de ceux sur lesquels on se jette mais pourtant il vaut le coup d’œil. Bon, il n’est pas addictif pour autant, en tout cas en le lisant je n’étais pas en mode « Aaaah je ne peux pas le lâcher.!! », néanmoins je le reprenais en main à chaque fois avec plaisir. D’autant plus que les chapitres sont courts et aérés, ce qui rend la lecture agréable et rapide.

Etonnement, ce qui m’a le plus plû dans ce livre c’est le personnage de Jesse. Je dis étonnement car aux premiers abords il n’a rien d’un personnage appréciable: « avoir tord ou raison c’est subjectif », « détenir des secrets est un pouvoir », « s’excuser c’est pour les faibles »,…autant de choses qu’il pense et qui en disent long sur sa personne. Jesse n’a rien à voir avec les « héros » de roman habituel. Il est manipulateur, cynique, rien de ce qu’on lui dit ou fait ne l’atteint car il se fout de ce qu’on peut dire ou penser de lui, c’est un baratineur à la tchatche facile qui pourrai vendre de la glace à un esquimau. Il vit pour lui, qui l’aime le suit, mais dans tous les cas il n’en aura rien à faire…du moins en apparence.

Au fur et à mesure des chapitres on en vient à passer outre le détail « petit merdeux à qui on mettrait bien deux baffes trois claques » pour voir au delà et se rendre compte qu’il a sûrement un cœur après tout. Certes, il garde l’aspect anti-héros puisque même ses bonnes actions sont faites de la mauvaise manière. ^^

Schéma classique et pas de surprise  dans le fait que ce soit une fille qui le fasse revoir ses principes de vie. Cette fille.? Bridget. ^^ Tout de la fille parfaite: belle, intelligente, bonne en tout, généreuse, bienveillante,…autant de qualités qui lui valent le surnom de « Princesse disney ». Je dois dire que je suis un peu déçue du personnage. Ce n’est pas que je ne l’aime pas, pour une fois qu’un personnage féminin ne saoule pas trop ^^, mais j’aurai préféré un peu plus d’originalité, que quelqu’un d’aussi peu banal que Jesse veuille être avec une fille au caractère moins prévisible, plus recherché. Quoiqu’il en soit leur relation, quelle qu’elle soit au départ, ne démarre pas de la meilleure des manières et notamment dû à l’implication, contre son gré, de Pete, le petit frère de Bridget, qui est atteint d’IMC (Infirmité Motrice Cérébrale).

Car au-delà de la personne énigmatique qu’est Jesse et des sentiments, nouveaux pour lui, qu’il nourrit vis à vis de Bridget, ce livre, grâce au personnage de Pete notamment et des autres, nous ouvre les yeux sur la manière dont on se perçoit les uns les autres ainsi que nous même. ^^ Cette propension qu’on a de se juger et de se classer dans des cases sans vraiment se connaître. Par exemple juger certaines personnes comme étant bizarre juste parce qu’elles sont un peu « différentes » et faire l’impasse dessus juste parce qu’elles ont un certain « standing financier » ^^ (et oui malheureusement il y a bien des gens qui pensent de cette façon..), ou se penser inférieur à quelqu’un juste sous prétexte qu’il a des choses qu’on a pas.

Avec le recul nécessaire que nous apporte Jesse, Pete et Co…on remarque donc que c’est un roman criant de vérité sur les castes sociales (surtout dans les écoles..) et la manière dont se comportent certaines personnes vis à vis de ça. ^^

Malgré que cette lecture soit, selon moi, plus ciblée jeunes qu’adultes (ou jeunes adulte) je n’ai pas trouvé ça dérangeant du tout. C’est frais avec quelques traits d’humour, idéal pour un « entre deux » lecture plus « sérieuse ».!! Lisez le après un livre tel qu’Avant toi de Jojo Moyes par exemple, ça vous changera les idées. 😉 

Aviez-vous déjà entendu parler de ce livre.? Vous intéresse-t-il.? A première vu, juste pour savoir si je suis la seule, la couverture vous donne-t-elle envie d’acheter ce livre ou de passer votre chemin.?

N’hésitez pas à me laisser votre avis, sur le livre ou sur l’article ou autre d’ailleurs, en commentaire. N’hésitez pas également à vous abonner.

Bisous les Addicts… =)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s